se transformer sans se renier !

la grande question du moment dans notre secteur : comment réussir sa transformation digitale ?

Bien prétentieux celui qui livrerait les ingrédients des succès d’une recette globale et transversale à cette problématique. Néanmoins, nous avons pu vérifier, au fil de nos interventions, quelques prérequis fondamentaux. 
Nous veillons à challenger les convictions et choix internes sur nos projets de transformation avant de démarrer un chantier de cette nature. Les terrains pentus ne s’abordent jamais sans un bon premier de cordée. Notre partenaire sera le sponsor interne qui par son engagement résolu et son implication nous permettra d’opérer de véritables virages avec sérénité. 
En clair, pas de transformation réussie sans un engagement fort de chaque direction opérationnelle.
Evaluer et challenger la pertinence et le ROI de la transformation à opérer fait aussi partie de notre job. Chiffrer et timer le Pay back. Trop d’acteurs s’embarquent encore dans des digitalisations sans avoir les idées claires.
L’ère étant au changement, à la mutation, à l’adaptation, les entreprises sont contraintes de mobiliser des enveloppes financières conséquentes et des ressources internes sur ces sujets tout en sécurisant les activités opérationnelles malgré des days to days chargés. Les conseils doivent avoir une approche responsable en partant sur des chantiers sans oublier de s’assurer que tous les enjeux sont bien pris en compte et que les chiffres suivent au moment du démarrage.
Prendre le soin et le temps de mesurer la maturité des acteurs concernés par les grandes manœuvres, en se reposant sur un conseil externe pour garantir l’objectivité et la prise de distance nécessaire donnera un coup d’avance pour accélérer le changement sur la résistance au changement et permettra de travailler l’adhésion par la suite. 
L’expression des besoins doit tenir compte des remarques et remontées de l’expérience du quotidien des acteurs de l’organisation en les accompagnant pour exprimer leur vision des besoins à moyen terme : partir de l’existant pour construire l’avenir, en s’appuyant sur des faits concrets et du vécu. Il s’agit donc de vivre au côté des équipes internes et de capter leur réalité, leurs missions. Fouiller, questionner, observer et libérer la parole interne afin de capter la réalité fine de leurs besoins !
L’heure du choix arrive, il faut ensuite s’assurer du bon déploiement des solutions. Tester en conditions réelles les solutions retenues, à travers des POC (Proof Of Concept) en intégrant des utilisateurs clés de l’organisation qui permettront de checker la liste des fonctionnalités. 
Enfin, ne jamais oublier que toute transformation demeure avant tout une histoire d’Hommes. La communication interne doit donc être à la hauteur des ambitions du chantier !

par harpagon
rejoignez nous sur LinkedIn